Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


Bienvenue en Equateur

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Floreana (île)

Floreana est l’une des îles les plus intéressantes historiquement : c’est la première des îles des Galápagos à avoir été habitée. Elle fut aussi le repaire des pirates et des chasseurs de baleines qui se servaient d’un tonneau de bois comme bureau de poste (Post Office Bay). De nos jours, les touristes de passage continuent d'y déposer cartes et lettres et d'autres les ramassent pour les expédier. Ce fut d'abord une colonie pénitentiaire équatorienne. Trois groupes de colons allemands s’y installèrent dans les années 1930, dont la baronne de Wagener qui disparut mystérieusement. Vous pourrez y observer des raies dorées, des manchots des Galápagos, des pinsons de Darwin, des otaries, des tortues marines et terrestres, des flamants roses, des requins  et nombreux poissons tropicaux.

Floreana (île)

Floreana est l’une des îles les plus intéressantes historiquement : c’est la première des îles des Galápagos à avoir été habitée. Elle fut aussi le repaire des pirates et des chasseurs de baleines qui se servaient d’un tonneau de bois comme bureau de poste (Post Office Bay). De nos jours, les touristes de passage continuent d'y déposer cartes et lettres et d'autres les ramassent pour les expédier. Ce fut d'abord une colonie pénitentiaire équatorienne. Trois groupes de colons allemands s’y installèrent dans les années 1930, dont la baronne de Wagener qui disparut mystérieusement. Vous pourrez y observer des raies dorées, des manchots des Galápagos, des pinsons de Darwin, des otaries, des tortues marines et terrestres, des flamants roses, des requins  et nombreux poissons tropicaux.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Galápagos (Parc National)

A presque 1000 kilomètres de la côte continentale équatorienne, se situe la quatrième région du pays : l’archipel des Galápagos qui  se compose de 13 grandes îles, 6 petites îles et une quarantaine d'îlots rocheux. Découvert en 1535 par le prêtre espagnol Tomás de Berlanga, cet ensemble insulaire devenu Parc National à partir de 1959, est classé Patrimoine Naturel de l’Humanité  par l’UNESCO. La flore et la faune y sont endémiques tels ces pinsons qui ont joué un grand rôle dans la conception de la théorie darwinienne de l'évolution. Depuis Quito ou Guayaquil, il est possible de se rendre en avion aux îles Baltra ou San Cristobal et de s’embarquer pour une croisière (de 3 à 14 nuits). Le séjour hôtelier sur quelques-unes des îles est une alternative (Island Hopping).


 

 

Galápagos (Parc National)

A presque 1000 kilomètres de la côte continentale équatorienne, se situe la quatrième région du pays : l’archipel des Galápagos qui  se compose de 13 grandes îles, 6 petites îles et une quarantaine d'îlots rocheux. Découvert en 1535 par le prêtre espagnol Tomás de Berlanga, cet ensemble insulaire devenu Parc National à partir de 1959, est classé Patrimoine Naturel de l’Humanité  par l’UNESCO. La flore et la faune y sont endémiques tels ces pinsons qui ont joué un grand rôle dans la conception de la théorie darwinienne de l'évolution. Depuis Quito ou Guayaquil, il est possible de se rendre en avion aux îles Baltra ou San Cristobal et de s’embarquer pour une croisière (de 3 à 14 nuits). Le séjour hôtelier sur quelques-unes des îles est une alternative (Island Hopping).


 

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Extension Galápagos

Partez à la découverte de l'incroyable archipel des Galapagos classé Patrimoine Naturel de l’Humanité  par l’UNESCO. Cette extension de 5 jours vous est proposée au départ de Quito ou de Guayaquil, avec des nuitées en hôtels basés à Santa Cruz et Isabela. Ainsi, vous ne manquerez pas d'être surpris par l'éventail de flore et de faune, souvent endémiques qu'offrent ces îles perdues dans l'Océan Pacifique.

 

Extension Galápagos

 

 
     

 
Genovesa (ïle)

Située au nord-est de l’archipel des Galápagos, il faut environ 8 heures de navigation depuis Santa Cruz pour atteindre l’île de Genovesa mais elle en vaut la peine, surtout pour les ornithologues. En effet, elle abrite la plus grande colonie de fous à pattes rouges, le fou à pattes bleues, la grande frégate, le fou de Nazca, la tourterelle des Galápagos, la mouette de lave, le phaéton à bec rouge, le hibou des marais, l’albatros… L’île en forme de fer à cheval qui tient son nom de Gênes (en l’honneur de Christophe Colomb) permet également l’observation d’otaries, de raies dorées, de requins (marteau,  baleine, récif à pointe blanche) et d’iguanes marins. La présence d’un lac salé en centre complète le tableau.

 

 

Genovesa (ïle)

Située au nord-est de l’archipel des Galápagos, il faut environ 8 heures de navigation depuis Santa Cruz pour atteindre l’île de Genovesa mais elle en vaut la peine, surtout pour les ornithologues. En effet, elle abrite la plus grande colonie de fous à pattes rouges, le fou à pattes bleues, la grande frégate, le fou de Nazca, la tourterelle des Galápagos, la mouette de lave, le phaéton à bec rouge, le hibou des marais, l’albatros… L’île en forme de fer à cheval qui tient son nom de Gênes (en l’honneur de Christophe Colomb) permet également l’observation d’otaries, de raies dorées, de requins (marteau,  baleine, récif à pointe blanche) et d’iguanes marins. La présence d’un lac salé en centre complète le tableau.

 

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Guayaquil

La plus  grande  ville  et la plus peuplée d ́Equateur est aussi  le  port le plus important du pays. Guayaquil dispose d'un aéroport international permettant aux voyageurs de ne pas revenir sur Quito, voire de prendre un vol à destination des Galapagos, dans le cadre d'une extension. Lors de votre étape à Guayaquil, ne manquez pas de déambuler dans le quartier colonial de Las Peñas, aux belles maisons d’époque restaurées, ou sur le ″Malecón 2000″, une jetée de plus de deux kilomètres à l’architecture moderne. La montée sur la colline de Santa Ana offre également une merveilleuse vue panoramique de la cité et le parc Seminario vous surprendra par son incroyable population d'Iguanes. La ville dispose de plusieurs musées dont le musée Nahim Isaias Barquet présentant une remarquable collection d'art colonial religieux.

 

Guayaquil

La plus  grande  ville  et la plus peuplée d ́Equateur est aussi  le  port le plus important du pays. Guayaquil dispose d'un aéroport international permettant aux voyageurs de ne pas revenir sur Quito, voire de prendre un vol à destination des Galapagos, dans le cadre d'une extension. Lors de votre étape à Guayaquil, ne manquez pas de déambuler dans le quartier colonial de Las Peñas, aux belles maisons d’époque restaurées, ou sur le ″Malecón 2000″, une jetée de plus de deux kilomètres à l’architecture moderne. La montée sur la colline de Santa Ana offre également une merveilleuse vue panoramique de la cité et le parc Seminario vous surprendra par son incroyable population d'Iguanes. La ville dispose de plusieurs musées dont le musée Nahim Isaias Barquet présentant une remarquable collection d'art colonial religieux.

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

L'essentiel de l'Equateur

L'Équateur, le plus petit des pays andins, compte parmi les plus belles destinations d'Amérique du Sud. Des cultures indiennes bien vivantes, une architecture coloniale superbement conservée, de vertigineux volcans enneigés, de même que la jungle amazonienne se côtoient à l'intérieur d'un périmètre équivalent à la moitié de la France. Les centres coloniaux de Quito et de Cuenca rivalisent de beauté et sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.


 

L'essentiel de l'Equateur

 

 
     

Du sud méconnu vers le nord

A partir de Guayaquil, nous vous proposons la découverte du sud pittoresque peu fréquenté, qui pourtant regorge de richesses : la ville coloniale de Loja, l'ancienne cité minière de Zaruma ou encore Vilcabamba, connue son nombre incroyable de centenaires, le Parc National de Podocarpus... Remontant vers le nord, vous ne manquerez pas de visiter les sites et villes célèbres de l'Equateur (Cuenca, Quito, Ingapirca, l'allée des volcans...). Ce circuit complet propose même une incursion en Amazonie !

 

Du sud méconnu vers le nord

 

 
     

Les coups de coeur voisins de ce site :

Orilla del Rio (charme)

Situé à l’extérieur du centre-ville (15 mn de l'aéroport en voiture), dans le calme quartier de Samborondon, l’hôtel Boutique Orilla del Río a un charme inégalé à Guayaquil. Les 6 chambres sont décorées avec goût (parquet et lit en bois) et spacieuses tandis que les espaces de vie sont merveilleusement accueillants et paisibles : restaurant, bar, Wifi, terrasse avec fauteuils, Jacuzzi.

 

Orilla del Rio (charme)

 

 
     
 
Ingapirca

Le site archéologique d'Ingapirca  est  situé au sud de Cuenca  à 3 200 mètres d’altitude. Ce fut un site canaris avant de devenir le principal témoignage de la présence  inca en  Equateur. Seule une plateforme ovale connue sous le nom de Temple du Soleil a survécu. Tout autour se dressent les ruines de nombreux édifices, entre lesquels on peut apercevoir des escaliers et des portes de forme trapézoïdale, typiques de l'architecture inca. Les vestiges de sépultures découverts récemment font penser à un site religieux, mais leur signification réelle échappe encore aux historiens et archéologues. Bien qu'il ne soit accessible aux touristes que depuis 1966, il fut décrit pour la première fois en 1739 par Charles Marie de La Condamine.

Ingapirca

Le site archéologique d'Ingapirca  est  situé au sud de Cuenca  à 3 200 mètres d’altitude. Ce fut un site canaris avant de devenir le principal témoignage de la présence  inca en  Equateur. Seule une plateforme ovale connue sous le nom de Temple du Soleil a survécu. Tout autour se dressent les ruines de nombreux édifices, entre lesquels on peut apercevoir des escaliers et des portes de forme trapézoïdale, typiques de l'architecture inca. Les vestiges de sépultures découverts récemment font penser à un site religieux, mais leur signification réelle échappe encore aux historiens et archéologues. Bien qu'il ne soit accessible aux touristes que depuis 1966, il fut décrit pour la première fois en 1739 par Charles Marie de La Condamine.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

L'essentiel de l'Equateur

L'Équateur, le plus petit des pays andins, compte parmi les plus belles destinations d'Amérique du Sud. Des cultures indiennes bien vivantes, une architecture coloniale superbement conservée, de vertigineux volcans enneigés, de même que la jungle amazonienne se côtoient à l'intérieur d'un périmètre équivalent à la moitié de la France. Les centres coloniaux de Quito et de Cuenca rivalisent de beauté et sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.


 

L'essentiel de l'Equateur

 

 
     

Du sud méconnu vers le nord

A partir de Guayaquil, nous vous proposons la découverte du sud pittoresque peu fréquenté, qui pourtant regorge de richesses : la ville coloniale de Loja, l'ancienne cité minière de Zaruma ou encore Vilcabamba, connue son nombre incroyable de centenaires, le Parc National de Podocarpus... Remontant vers le nord, vous ne manquerez pas de visiter les sites et villes célèbres de l'Equateur (Cuenca, Quito, Ingapirca, l'allée des volcans...). Ce circuit complet propose même une incursion en Amazonie !

 

Du sud méconnu vers le nord

 

 
     

 
Isabela (île)

L’île tenant son nom de la célèbre reine Isabela d’Espagne qui finança la fameuse expédition de Christophe Colomb, est la plus grande mais surtout la plus volcanique de l’archipel : 6 volcans (Alcedo, Cerro Azul, Darwin, Ecuador, Sierra Negra et Wolf) dont 5 encore actifs ! Ses habitants vivent pour la plupart dans les environs de Puerto Villamil. On la découvre lors d’une croisière mais on peut aussi y séjourner. L’île renferme de véritables merveilles de la nature et héberge une faune abondante (tortues terrestres géantes et marines, otaries, poissons tropicaux, pélicans, manchots des Galápagos, colonie de  flamants roses, mouettes de lave, iguanes marins et terrestres, hérons et lézards de lave, tourterelles des Galápagos, cormorans, pélicans, crabes des Galápagos, fous à pattes bleues, faucons des Galápagos, raies, fous de Nazca, requins de récif à pointes blanches.

Isabela (île)

L’île tenant son nom de la célèbre reine Isabela d’Espagne qui finança la fameuse expédition de Christophe Colomb, est la plus grande mais surtout la plus volcanique de l’archipel : 6 volcans (Alcedo, Cerro Azul, Darwin, Ecuador, Sierra Negra et Wolf) dont 5 encore actifs ! Ses habitants vivent pour la plupart dans les environs de Puerto Villamil. On la découvre lors d’une croisière mais on peut aussi y séjourner. L’île renferme de véritables merveilles de la nature et héberge une faune abondante (tortues terrestres géantes et marines, otaries, poissons tropicaux, pélicans, manchots des Galápagos, colonie de  flamants roses, mouettes de lave, iguanes marins et terrestres, hérons et lézards de lave, tourterelles des Galápagos, cormorans, pélicans, crabes des Galápagos, fous à pattes bleues, faucons des Galápagos, raies, fous de Nazca, requins de récif à pointes blanches.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Extension Galápagos

Partez à la découverte de l'incroyable archipel des Galapagos classé Patrimoine Naturel de l’Humanité  par l’UNESCO. Cette extension de 5 jours vous est proposée au départ de Quito ou de Guayaquil, avec des nuitées en hôtels basés à Santa Cruz et Isabela. Ainsi, vous ne manquerez pas d'être surpris par l'éventail de flore et de faune, souvent endémiques qu'offrent ces îles perdues dans l'Océan Pacifique.

 

Extension Galápagos

 

 
     

 
Isla de la Plata

Faisant partie du Parc National de Machalilla (Costa), l’Isla de la Plata  est à environ 1 heure de bateau de Puerto Lopez, l’occasion d’apercevoir les baleines à bosses quand c’est la saison (de juin à septembre). Surnommée la «petite Galápagos», elle permet d’apercevoir de nombreuses colonies d’oiseaux tels que des fous à pattes bleues et rouges, sternes, pétrels, pélicans, frégates, albatros… mais aussi quelques lions de mer, dauphins et otaries. L’île devrait son nom (île de l’argent) au célèbre pirate et navigateur anglais sir Francis Drake qui y aurait caché des trésors. Certains avancent une autre hypothèse : l’abondance de guano au reflet blanc argenté déposé par la multitude d'oiseaux présents sur l'île.

Isla de la Plata

Faisant partie du Parc National de Machalilla (Costa), l’Isla de la Plata  est à environ 1 heure de bateau de Puerto Lopez, l’occasion d’apercevoir les baleines à bosses quand c’est la saison (de juin à septembre). Surnommée la «petite Galápagos», elle permet d’apercevoir de nombreuses colonies d’oiseaux tels que des fous à pattes bleues et rouges, sternes, pétrels, pélicans, frégates, albatros… mais aussi quelques lions de mer, dauphins et otaries. L’île devrait son nom (île de l’argent) au célèbre pirate et navigateur anglais sir Francis Drake qui y aurait caché des trésors. Certains avancent une autre hypothèse : l’abondance de guano au reflet blanc argenté déposé par la multitude d'oiseaux présents sur l'île.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Extension Côte Pacifique

Nous vous proposons cette extension à Puerto Lopez afin de découvrir les merveilles de la Costa, notamment le Parc National de Machalilla. Nous vous proposons deux possibilités : voiture de location avec chauffeur hispanophone ou visites avec chauffeur/guide francophone. 

 

Extension Côte Pacifique

 

 
     

 
La Costa

La côte Pacifique (Costa) qui s’étend de la frontière colombienne à Guayaquil, est l’une des 4 régions de l’Equateur. Considérée comme la plus fertile,  on y cultive nombreux produits d’exportation tels que la banane, le café, le cacao, le riz, le soja, la canne à sucre, le coton… Constituée de forêts tropicales humides, de savanes tropicales, de forêts sèches ou de mangroves le long du littoral, la Costa est attrayante pour ses belles plages telles que Los Frailes, Bahía de Caráquez. La région comprend la réserve bio-anthropologique de la communauté Awa et la réserve Cotacachi-Cayapas. La province de Manabí, réputée pour son artisanat (Panama de Montecristi) offre des paysages pittoresques parmi lesquels des villages de pêcheurs (Puerto Lopez) et le Parc National Machalilla comprenant le site archéologique d’Agua Blanca et les îles de Salango et de La Plata (fou à pattes bleus ou à pattes rouges, frégates, sternes, albatros).

 

 

La Costa

La côte Pacifique (Costa) qui s’étend de la frontière colombienne à Guayaquil, est l’une des 4 régions de l’Equateur. Considérée comme la plus fertile,  on y cultive nombreux produits d’exportation tels que la banane, le café, le cacao, le riz, le soja, la canne à sucre, le coton… Constituée de forêts tropicales humides, de savanes tropicales, de forêts sèches ou de mangroves le long du littoral, la Costa est attrayante pour ses belles plages telles que Los Frailes, Bahía de Caráquez. La région comprend la réserve bio-anthropologique de la communauté Awa et la réserve Cotacachi-Cayapas. La province de Manabí, réputée pour son artisanat (Panama de Montecristi) offre des paysages pittoresques parmi lesquels des villages de pêcheurs (Puerto Lopez) et le Parc National Machalilla comprenant le site archéologique d’Agua Blanca et les îles de Salango et de La Plata (fou à pattes bleus ou à pattes rouges, frégates, sternes, albatros).

 

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Extension Côte Pacifique

Nous vous proposons cette extension à Puerto Lopez afin de découvrir les merveilles de la Costa, notamment le Parc National de Machalilla. Nous vous proposons deux possibilités : voiture de location avec chauffeur hispanophone ou visites avec chauffeur/guide francophone. 

 

Extension Côte Pacifique

 

 
     

 
La Sierra (Andes)

La Sierra, l'une des quatre régions de l’Equateur, représente la partie andine du pays qui s'étend sur près de 800 kilomètres depuis le nord (frontière de la Colombie) jusqu’au sud (frontière du Pérou). La partie la plus connue est la Sierra Centrale  jalonnée par des dizaines de volcans de plus de 4 000 mètres dont le plus haut culmine à 6 300 mètres (Chimborazo). Surnommée « Avenue des volcans » par l'explorateur allemand Alexander von Humboldt,  il est possible de profiter de ces spendides paysages à bord d'un train entre Quito et Riobamba. Par la route, les activités et découvertes sont nombreuses : séjourner dans le Parc National du Cotopaxi, plonger dans les bains thermaux de Baños, admirer la Laguna de Quilotoa sur les bords du cratère, vous arrêter sur un marché pittoresque de l’un des petits villages indiens...

 

 

La Sierra (Andes)

La Sierra, l'une des quatre régions de l’Equateur, représente la partie andine du pays qui s'étend sur près de 800 kilomètres depuis le nord (frontière de la Colombie) jusqu’au sud (frontière du Pérou). La partie la plus connue est la Sierra Centrale  jalonnée par des dizaines de volcans de plus de 4 000 mètres dont le plus haut culmine à 6 300 mètres (Chimborazo). Surnommée « Avenue des volcans » par l'explorateur allemand Alexander von Humboldt,  il est possible de profiter de ces spendides paysages à bord d'un train entre Quito et Riobamba. Par la route, les activités et découvertes sont nombreuses : séjourner dans le Parc National du Cotopaxi, plonger dans les bains thermaux de Baños, admirer la Laguna de Quilotoa sur les bords du cratère, vous arrêter sur un marché pittoresque de l’un des petits villages indiens...

 

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

L'essentiel de l'Equateur

L'Équateur, le plus petit des pays andins, compte parmi les plus belles destinations d'Amérique du Sud. Des cultures indiennes bien vivantes, une architecture coloniale superbement conservée, de vertigineux volcans enneigés, de même que la jungle amazonienne se côtoient à l'intérieur d'un périmètre équivalent à la moitié de la France. Les centres coloniaux de Quito et de Cuenca rivalisent de beauté et sont inscrits au patrimoine mondial de l'humanité par l'UNESCO.


 

L'essentiel de l'Equateur

 

 
     

Du sud méconnu vers le nord

A partir de Guayaquil, nous vous proposons la découverte du sud pittoresque peu fréquenté, qui pourtant regorge de richesses : la ville coloniale de Loja, l'ancienne cité minière de Zaruma ou encore Vilcabamba, connue son nombre incroyable de centenaires, le Parc National de Podocarpus... Remontant vers le nord, vous ne manquerez pas de visiter les sites et villes célèbres de l'Equateur (Cuenca, Quito, Ingapirca, l'allée des volcans...). Ce circuit complet propose même une incursion en Amazonie !

 

Du sud méconnu vers le nord

 

 
     

 
Loja

Située à 200 kilomètres au sud de Cuenca, la ville coloniale de Loja reçut la visite de Simón Bolívar lors de sa campagne pour unifier la Grande Colombie. Construite en 1548, l’une des plus anciennes cités de l’Equateur possède sa propre cathédrale et des églises qui renferment des trésors de l’art religieux : San Francisco, San Augustin, Santo Domingo, San Sebastián, Fátima... Ne manquez pas le Théâtre Bernardo Valdivieso qui ressemble beaucoup au Théâtre Sucre de Quito, les places de la Indepencia, de San Sebastian, de San Juan Del Valle, Mayor... Première ville du pays à recevoir l'alimentation électrique grâce à un barrage hydroélectrique construit en 1896, Loja est devenue l'une des villes les plus écologiques au monde, notamment grâce à son système de tri sélectif et de recyclage des ordures et des eaux usées, unique dans le pays. Réputée pour sa douceur de vivre, Loja est aussi considérée comme la capitale culturelle du pays.

Loja

Située à 200 kilomètres au sud de Cuenca, la ville coloniale de Loja reçut la visite de Simón Bolívar lors de sa campagne pour unifier la Grande Colombie. Construite en 1548, l’une des plus anciennes cités de l’Equateur possède sa propre cathédrale et des églises qui renferment des trésors de l’art religieux : San Francisco, San Augustin, Santo Domingo, San Sebastián, Fátima... Ne manquez pas le Théâtre Bernardo Valdivieso qui ressemble beaucoup au Théâtre Sucre de Quito, les places de la Indepencia, de San Sebastian, de San Juan Del Valle, Mayor... Première ville du pays à recevoir l'alimentation électrique grâce à un barrage hydroélectrique construit en 1896, Loja est devenue l'une des villes les plus écologiques au monde, notamment grâce à son système de tri sélectif et de recyclage des ordures et des eaux usées, unique dans le pays. Réputée pour sa douceur de vivre, Loja est aussi considérée comme la capitale culturelle du pays.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Du sud méconnu vers le nord

A partir de Guayaquil, nous vous proposons la découverte du sud pittoresque peu fréquenté, qui pourtant regorge de richesses : la ville coloniale de Loja, l'ancienne cité minière de Zaruma ou encore Vilcabamba, connue son nombre incroyable de centenaires, le Parc National de Podocarpus... Remontant vers le nord, vous ne manquerez pas de visiter les sites et villes célèbres de l'Equateur (Cuenca, Quito, Ingapirca, l'allée des volcans...). Ce circuit complet propose même une incursion en Amazonie !

 

Du sud méconnu vers le nord

 

 
     

 

  Page  1  2  3  4  5