Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


BIENVENUE EN RUSSIE !

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Altaï

Magnifique, mystérieux, rare, préservé... les adjectifs ne manquent pas pour parler de l'Altaï, région située au sud de la Sibérie, aux confins de la Mongolie, de la Chine et du Kazakhstan. La grande variété de paysages n'a d'égale que sa beauté : forêts de taïga, vallées verdoyantes, cours d'eau impétueux à l'eau turquoise, steppes arides, paysages alpins dominés par le Mont Belukha qui culmine à 4506m...Le lac Telestkoyé, souvent appelé "petit frère du Baïkal" est l'un des étapes incontournable pour la beauté de ses paysages et la pureté de son eau.

Mais l'Altaï est aussi une terre historique, habitée depuis la nuit des temps. On y a trouvé un hominidé, contemporain de l'homme de Néanderthal, dans la grotte de Denisova. Puis ce fut la terre des Scythes dont la princesse Ukok en est le meilleur exemple. Enfin, plus récemment, le peintre philosophe Nicolaï Roerich y voyait le berceau des peuples et des civilisations.

Ce "Tibet russe" est encore peu visité et très prisé par les russes eux-mêmes qui le considèrent comme l'endroit le plus pur du pays.

On peut s'y rendre depuis Barnaul en empruntant la route mythique, Tchouisky tract, qui mène jusqu'en Mongolie.

 

Altaï

Magnifique, mystérieux, rare, préservé... les adjectifs ne manquent pas pour parler de l'Altaï, région située au sud de la Sibérie, aux confins de la Mongolie, de la Chine et du Kazakhstan. La grande variété de paysages n'a d'égale que sa beauté : forêts de taïga, vallées verdoyantes, cours d'eau impétueux à l'eau turquoise, steppes arides, paysages alpins dominés par le Mont Belukha qui culmine à 4506m...Le lac Telestkoyé, souvent appelé "petit frère du Baïkal" est l'un des étapes incontournable pour la beauté de ses paysages et la pureté de son eau.

Mais l'Altaï est aussi une terre historique, habitée depuis la nuit des temps. On y a trouvé un hominidé, contemporain de l'homme de Néanderthal, dans la grotte de Denisova. Puis ce fut la terre des Scythes dont la princesse Ukok en est le meilleur exemple. Enfin, plus récemment, le peintre philosophe Nicolaï Roerich y voyait le berceau des peuples et des civilisations.

Ce "Tibet russe" est encore peu visité et très prisé par les russes eux-mêmes qui le considèrent comme l'endroit le plus pur du pays.

On peut s'y rendre depuis Barnaul en empruntant la route mythique, Tchouisky tract, qui mène jusqu'en Mongolie.

 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Arkhangelsk

Située à 990 km de Moscou et à 25 km de la mer Blanche, Arkhangelsk fut fondée sous Ivan le Terrible mais c'est sous Pierre le Grand qu'elle prendra son essor et deviendra la capitale de la construction navale et la première place à commercer avec l'Europe avant la fondation de Saint-Pétersbourg. On y découvre le marché, la rue Tchoumbaroya-Loutchinskovo, et ses maisons traditionnelles en bois, l'obélisque du nord, le monument à Pierre le Grand, le monument à Lomonossov. Quelques musées méritent qu'on s'y arrête comme le musée naval avec ses cartes et maquettes, le musée d'études régionales pour découvrir l'histoire de la région ou le musée des Beaux-Arts où est exposée la scultpure traditionnelle sur os.

Arkhangelsk

Située à 990 km de Moscou et à 25 km de la mer Blanche, Arkhangelsk fut fondée sous Ivan le Terrible mais c'est sous Pierre le Grand qu'elle prendra son essor et deviendra la capitale de la construction navale et la première place à commercer avec l'Europe avant la fondation de Saint-Pétersbourg. On y découvre le marché, la rue Tchoumbaroya-Loutchinskovo, et ses maisons traditionnelles en bois, l'obélisque du nord, le monument à Pierre le Grand, le monument à Lomonossov. Quelques musées méritent qu'on s'y arrête comme le musée naval avec ses cartes et maquettes, le musée d'études régionales pour découvrir l'histoire de la région ou le musée des Beaux-Arts où est exposée la scultpure traditionnelle sur os.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Baïkal (lac)

S'il n'est pas le plus grand, le Baïkal est quand même le lac des superlatifs : lac le plus profond du monde (1637m), le plus vieux (25 millions d’années), le plus riche en espèces endémiques et l’une des eaux les plus pures. Il est inscrit au Patrimoine de l’Humanité comme «l’exemple le plus exceptionnel d’écosystème d’eau douce».

On le découvre depuis l'embouchure de l'Angara vers Listvianka ou bien depuis l'île d'Olkhon. Chaque saison est différente et envoutante. En hiver, l'impresionnante masse gelée permet d'y circuler en voiture, en aéroglisseur, à pied alors que les bateaux sont pris dans la glace. Les activités sont variées : traîneau à chien, motoneige, patin, pêche blanche...

En été, de longues balades donnent accès à différents points de vue. La traversée en bateau permet parfois d'apercevoir le nerpa, un phoque d'eau douce.

Baïkal (lac)

S'il n'est pas le plus grand, le Baïkal est quand même le lac des superlatifs : lac le plus profond du monde (1637m), le plus vieux (25 millions d’années), le plus riche en espèces endémiques et l’une des eaux les plus pures. Il est inscrit au Patrimoine de l’Humanité comme «l’exemple le plus exceptionnel d’écosystème d’eau douce».

On le découvre depuis l'embouchure de l'Angara vers Listvianka ou bien depuis l'île d'Olkhon. Chaque saison est différente et envoutante. En hiver, l'impresionnante masse gelée permet d'y circuler en voiture, en aéroglisseur, à pied alors que les bateaux sont pris dans la glace. Les activités sont variées : traîneau à chien, motoneige, patin, pêche blanche...

En été, de longues balades donnent accès à différents points de vue. La traversée en bateau permet parfois d'apercevoir le nerpa, un phoque d'eau douce.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :