Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


Bienvenue au Japon !

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Hokkaidō, Abashiri

Abashiri est une ville de pêcheurs qui se situe sur la côte de la mer d'Okhotsk. Le spectacle offert par la nature y est grandiose ; observation de baleines et de dauphins en été tandis que l’hiver, la mer est recouverte de blocs de glaces flottants à perte de vue. La ville d’Abashiri a abrité sous l’ère Meiji la prison la plus septentrionale du pays, aujourd’hui transformée en musée nommé le Pénitencier ou « Abashiri kangoku ». Notons aussi le musée ethnographique des Peuples du Nord dédié aux Aïnous et Inuits, ainsi que le musée Ryūhyō dédié à la mer d’Okhotsk et ses fameux blocs de glace flottants.

Hokkaidō, Abashiri

Abashiri est une ville de pêcheurs qui se situe sur la côte de la mer d'Okhotsk. Le spectacle offert par la nature y est grandiose ; observation de baleines et de dauphins en été tandis que l’hiver, la mer est recouverte de blocs de glaces flottants à perte de vue. La ville d’Abashiri a abrité sous l’ère Meiji la prison la plus septentrionale du pays, aujourd’hui transformée en musée nommé le Pénitencier ou « Abashiri kangoku ». Notons aussi le musée ethnographique des Peuples du Nord dédié aux Aïnous et Inuits, ainsi que le musée Ryūhyō dédié à la mer d’Okhotsk et ses fameux blocs de glace flottants.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 
Hokkaidō, Akan (parc national)

Le parc national de Akan est situé dans une chaîne volcanique, à l'Est de l'île de Hokkaidō, et offre notamment grâce à ses nombreux lacs, forêts et volcans, de magnifiques paysages de montagne.
Le lac Akan s’étend entre le pic Meakan et le pic Oakan. C’est dans les eaux de ce lac que naissent les étranges boules d’algues vertes morimos. On y trouve également des sources chaudes de boues volcaniques, appelées « bokke » en aïnou.
Vénéré comme le « lac des dieux » par les Aïnous, le lac Mashū est d’une limpidité telle qu’il est dit être le lac le plus transparent du monde. On l’appelle aussi le « lac mystérieux » car on ne peut le voir qu’à certaines saisons ; entre mai et octobre, il est très souvent caché par le brouillard. La pureté de ses eaux et son bleu intense reflétant le ciel viennent du fait que le lac est alimenté par les eaux de pluie uniquement.
Le lac Kussharo est le plus grand lac de caldeira du Japon, situé non loin du mont volcanique Iō. La visite de ce dernier, avec ses 1 500 bouches éruptives, offre une balade des plus originales. Il est possible de creuser un trou au bord du lac afin de créer son propre onsen.

Hokkaidō, Akan (parc national)

Le parc national de Akan est situé dans une chaîne volcanique, à l'Est de l'île de Hokkaidō, et offre notamment grâce à ses nombreux lacs, forêts et volcans, de magnifiques paysages de montagne.
Le lac Akan s’étend entre le pic Meakan et le pic Oakan. C’est dans les eaux de ce lac que naissent les étranges boules d’algues vertes morimos. On y trouve également des sources chaudes de boues volcaniques, appelées « bokke » en aïnou.
Vénéré comme le « lac des dieux » par les Aïnous, le lac Mashū est d’une limpidité telle qu’il est dit être le lac le plus transparent du monde. On l’appelle aussi le « lac mystérieux » car on ne peut le voir qu’à certaines saisons ; entre mai et octobre, il est très souvent caché par le brouillard. La pureté de ses eaux et son bleu intense reflétant le ciel viennent du fait que le lac est alimenté par les eaux de pluie uniquement.
Le lac Kussharo est le plus grand lac de caldeira du Japon, situé non loin du mont volcanique Iō. La visite de ce dernier, avec ses 1 500 bouches éruptives, offre une balade des plus originales. Il est possible de creuser un trou au bord du lac afin de créer son propre onsen.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 
Hokkaidō, Aoi Ike (étang)

Près de Biei, au centre de Hokkaidō, se trouve l’étang bleu « aoi ike ». Créé par la main de l’homme, il doit sa couleur turquoise aux minéraux dissous dans l’eau, comme l’aluminium et le sulfure. Il possède une autre particularité : au milieu de l’étang se tiennent les squelettes d’arbres datant d’avant la formation de l’étang.

Hokkaidō, Aoi Ike (étang)

Près de Biei, au centre de Hokkaidō, se trouve l’étang bleu « aoi ike ». Créé par la main de l’homme, il doit sa couleur turquoise aux minéraux dissous dans l’eau, comme l’aluminium et le sulfure. Il possède une autre particularité : au milieu de l’étang se tiennent les squelettes d’arbres datant d’avant la formation de l’étang.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

 
Hokkaidō, Biei (bourg)

Biei est un petit village situé au centre de l'île particulièrement connu pour ses grands champs de fleurs, appelés « shikisai no oka » ou la colline aux multiples couleurs. C’est un immense jardin fleuri de 7 hectares qui offre un magnifique panorama.

Hokkaidō, Biei (bourg)

Biei est un petit village situé au centre de l'île particulièrement connu pour ses grands champs de fleurs, appelés « shikisai no oka » ou la colline aux multiples couleurs. C’est un immense jardin fleuri de 7 hectares qui offre un magnifique panorama.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

 
Hokkaidō, Daisetsuzan (parc national)

C’est le plus grand parc national du Japon, situé au centre de Hokkaidō. Avec une faune et flore spécifiques au lieu, il offre aux amoureux du grand air une nature sauvage sur plus de 220 000 hectares. Véritable jardin des dieux, le parc possède plusieurs pics volcaniques et de nombreuses cascades. Dès mi-septembre, le parc revêt ses couleurs rouges. Les chemins de randonnée du Mont Asahi au milieu de fumerolles et odeurs de soufre sont très appréciés pour profiter, au sommet, du paysage.
Au Nord du parc se trouve la ville thermale de Sounkyō Onsen, nichée au creux d’une gorge flanquée de falaises boisées joliment appelée la « gorge des nuages ». Offrant de nombreux ryōkan et onsen, c’est une bonne destination pour se relaxer.
Non loin de ce lieu féérique se trouvent les deux célèbres cascades célestes Ginga no Taki ou la « cascade de la Voie Lactée », et Ryūsei no Taki, la « cascade des étoiles filantes ». L’une faite de fins ruisseaux aux reflets argentés et l’autre de puissants jaillissements, elles offrent toutes deux un magnifique spectacle.
Plus à l’Est, le lac Shikaribetsu accueille en hiver un festival bien particulier ; un village éphémère de neige et de glace, dont les bâtiments constituent de véritables œuvres d’art architecturales, est construit sur le lac gelé. En été, on peut profiter de la paisibilité du lac en canoë ou en bateau de croisière, ou plus simplement en se baladant sur ses chemins de promenade.

Hokkaidō, Daisetsuzan (parc national)

C’est le plus grand parc national du Japon, situé au centre de Hokkaidō. Avec une faune et flore spécifiques au lieu, il offre aux amoureux du grand air une nature sauvage sur plus de 220 000 hectares. Véritable jardin des dieux, le parc possède plusieurs pics volcaniques et de nombreuses cascades. Dès mi-septembre, le parc revêt ses couleurs rouges. Les chemins de randonnée du Mont Asahi au milieu de fumerolles et odeurs de soufre sont très appréciés pour profiter, au sommet, du paysage.
Au Nord du parc se trouve la ville thermale de Sounkyō Onsen, nichée au creux d’une gorge flanquée de falaises boisées joliment appelée la « gorge des nuages ». Offrant de nombreux ryōkan et onsen, c’est une bonne destination pour se relaxer.
Non loin de ce lieu féérique se trouvent les deux célèbres cascades célestes Ginga no Taki ou la « cascade de la Voie Lactée », et Ryūsei no Taki, la « cascade des étoiles filantes ». L’une faite de fins ruisseaux aux reflets argentés et l’autre de puissants jaillissements, elles offrent toutes deux un magnifique spectacle.
Plus à l’Est, le lac Shikaribetsu accueille en hiver un festival bien particulier ; un village éphémère de neige et de glace, dont les bâtiments constituent de véritables œuvres d’art architecturales, est construit sur le lac gelé. En été, on peut profiter de la paisibilité du lac en canoë ou en bateau de croisière, ou plus simplement en se baladant sur ses chemins de promenade.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

 
Hokkaidō, Furano

Village à deux faces au centre de Hokkaidō, Furano c’est surtout des pistes de ski en hiver (novembre – avril) et d'immenses étendues de champs de fleurs en été (mai – octobre). Tulipes, lavandes, coquelicots, cosmos et gypsophiles se succèdent sur une colline aux couleurs vives et aux senteurs chatoyantes. Goûtez aux spécialités sucrées à la lavande, au fameux fromage de Furano, et profitez de l’air pur de la nature.

Hokkaidō, Furano

Village à deux faces au centre de Hokkaidō, Furano c’est surtout des pistes de ski en hiver (novembre – avril) et d'immenses étendues de champs de fleurs en été (mai – octobre). Tulipes, lavandes, coquelicots, cosmos et gypsophiles se succèdent sur une colline aux couleurs vives et aux senteurs chatoyantes. Goûtez aux spécialités sucrées à la lavande, au fameux fromage de Furano, et profitez de l’air pur de la nature.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

 
Hokkaidō, Hakodate

Ville portuaire romantique et animée située tout au Sud de l'île, Hakodate est la porte d’entrée à Hokkaidō. Elle fut très influencée culturellement par les échanges avec l’Occident, faisant partie des trois premiers ports du Japon à s’être ouverts au commerce international en 1859. De nombreux bâtiments à l’architecture occidentale, tels que l’église orthodoxe russe ou la forteresse Goryōkaku, parsèment la ville. De nuit, le sommet du Mont Hakodate offre une vue panoramique splendide sur la ville et le port.

Hokkaidō, Hakodate

Ville portuaire romantique et animée située tout au Sud de l'île, Hakodate est la porte d’entrée à Hokkaidō. Elle fut très influencée culturellement par les échanges avec l’Occident, faisant partie des trois premiers ports du Japon à s’être ouverts au commerce international en 1859. De nombreux bâtiments à l’architecture occidentale, tels que l’église orthodoxe russe ou la forteresse Goryōkaku, parsèment la ville. De nuit, le sommet du Mont Hakodate offre une vue panoramique splendide sur la ville et le port.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 
Hokkaidō, Jigokudani (vallée)

Littéralement la « vallée de l’enfer », ce lieu situé au Sud de l'île doit son nom à ses nombreuses sources chaudes sulfurées et aux vapeurs de gaz qui s’échappent du sol. Créant des paysages comme venus d’ailleurs, ses étangs sulfureux d’environ 50 degrés Celsius offrent de très jolies promenades boisées. Un peu plus loin, on peut profiter d’un bain de pieds naturel le long de la rivière Oyunuma-gawa.

Hokkaidō, Jigokudani (vallée)

Littéralement la « vallée de l’enfer », ce lieu situé au Sud de l'île doit son nom à ses nombreuses sources chaudes sulfurées et aux vapeurs de gaz qui s’échappent du sol. Créant des paysages comme venus d’ailleurs, ses étangs sulfureux d’environ 50 degrés Celsius offrent de très jolies promenades boisées. Un peu plus loin, on peut profiter d’un bain de pieds naturel le long de la rivière Oyunuma-gawa.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

Véritable grand Nord aux terres sauvages, autrefois parcourues par le peuple aïnou avant la colonisation japonaise, Hokkaidō et ses paysages varient entre villes au charme occidental et nature sauvage. Pour les amoureux du grand air, l'île est un véritable havre de paix !

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais

 

 
     

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 
Hokkaidō, Kushiro

Située à l’Est de Hokkaidō, Kushiro est la quatrième métropole de l’île. C’est l’une des trois villes au monde offrant les plus beaux couchers de soleil. Non loin de là, le parc national Kushiro Shitsugen et sa vaste plaine marécageuse subliment les paysages hivernaux, que l’on peut admirer à bord d’un train à vapeur en hiver, ou parcourir à cheval à la belle saison.

Hokkaidō, Kushiro

Située à l’Est de Hokkaidō, Kushiro est la quatrième métropole de l’île. C’est l’une des trois villes au monde offrant les plus beaux couchers de soleil. Non loin de là, le parc national Kushiro Shitsugen et sa vaste plaine marécageuse subliment les paysages hivernaux, que l’on peut admirer à bord d’un train à vapeur en hiver, ou parcourir à cheval à la belle saison.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 
Hokkaidō, Noboribetsu (village thermal)

Niché au pied du mont volcanique Hiyori, au Sud-Ouest de Sapporo sur l’île de Hokkaidō, Noboribetsu est un village thermal réputé pour ses onsen. Les eaux bouillonnantes sous la neige d’hiver offrent un spectacle étonnant. Cette destination constitue une agréable escale curative entre Hakodate et Sapporo.

Hokkaidō, Noboribetsu (village thermal)

Niché au pied du mont volcanique Hiyori, au Sud-Ouest de Sapporo sur l’île de Hokkaidō, Noboribetsu est un village thermal réputé pour ses onsen. Les eaux bouillonnantes sous la neige d’hiver offrent un spectacle étonnant. Cette destination constitue une agréable escale curative entre Hakodate et Sapporo.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

Toute revêtue de neige dès la fin de l'automne, Hokkaidō est la reine de l'hiver. L'île entière se transforme en un magnifique royaume étincelant de blanc, ses merveilles hivernales vous faisant oublier le froid glacé. Partez à la découverte de celles-ci à Sapporo, véritable reine des glaces, fendez la banquise d'Abashiri, parcourez les terres en raquettes, profitez des eaux gelées pour pratiquer la luge ou la motoneige, et pêchez avec le peuple aïnou sur le lac Akan gelé. En guise de récompenses, un bain bien mérité dans un onsen, et de bons plats d'hiver qui sauront vous réchauffer le cœur. Vous reviendrez ébloui et vivifié de ce voyage.

 

Hokkaidō : le Grand Nord japonais en hiver

 

 
     

 

  Page  1  2  3  4  5  6  7  8