Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


Bienvenue en Chine

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Chine centrale, Enshi

La région d’Enshi regorge de merveilles de la nature telles que ses nombreuses gorges et rivières, et surtout le Grand Canyon d’Enshi. Montagnes abruptes, grottes, cascades, vallées et pics flottant sur une mer de nuages composent ses paysages extraordinaires, sur plus de 108 kilomètres.

Chine centrale, Enshi

La région d’Enshi regorge de merveilles de la nature telles que ses nombreuses gorges et rivières, et surtout le Grand Canyon d’Enshi. Montagnes abruptes, grottes, cascades, vallées et pics flottant sur une mer de nuages composent ses paysages extraordinaires, sur plus de 108 kilomètres.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Le long du Yangzi Jiang

De l'Est vers l'Ouest, le long du fleuve Yangzi Jiang, à travers rivières et montagnes, découvrez la Chine profonde, la Chine hors du temps, la Chine des minorités Tujia. Au sein d'une nature sauvage aux paysages insolites et peuples anciens, ce voyage offre à voir un autre visage de la Chine.

 

Le long du Yangzi Jiang

 

 
     

 
Chine centrale, Shennongjia (réserve naturelle)

La réserve naturelle de Shennongjia, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, possède les plus grandes forêts primaires de la Chine centrale. Elle abrite une faune très diversifiée, ainsi que certaines espèces protégées comme la panthère nébuleuse, le léopard, l’ours à collier…

Chine centrale, Shennongjia (réserve naturelle)

La réserve naturelle de Shennongjia, inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, possède les plus grandes forêts primaires de la Chine centrale. Elle abrite une faune très diversifiée, ainsi que certaines espèces protégées comme la panthère nébuleuse, le léopard, l’ours à collier…

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Le long du Yangzi Jiang

De l'Est vers l'Ouest, le long du fleuve Yangzi Jiang, à travers rivières et montagnes, découvrez la Chine profonde, la Chine hors du temps, la Chine des minorités Tujia. Au sein d'une nature sauvage aux paysages insolites et peuples anciens, ce voyage offre à voir un autre visage de la Chine.

 

Le long du Yangzi Jiang

 

 
     

 
Chine centrale, Wuhan

Ville tentaculaire sur les rives du fleuve Bleu, Wuhan possède de nombreux lacs et parcs, ainsi que de prestigieux édifices historiques, vestiges de son passé.

Chine centrale, Wuhan

Ville tentaculaire sur les rives du fleuve Bleu, Wuhan possède de nombreux lacs et parcs, ainsi que de prestigieux édifices historiques, vestiges de son passé.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Le long du Yangzi Jiang

De l'Est vers l'Ouest, le long du fleuve Yangzi Jiang, à travers rivières et montagnes, découvrez la Chine profonde, la Chine hors du temps, la Chine des minorités Tujia. Au sein d'une nature sauvage aux paysages insolites et peuples anciens, ce voyage offre à voir un autre visage de la Chine.

 

Le long du Yangzi Jiang

 

 
     

 
Chine de l'Ouest, Badain Jaran

Le désert de Badain Jaran ou désert des "lacs mystérieux" en mongol, couvre une superficie de plus de 47000 km2 aux confins des provinces de la Mongolie Intérieure, du Ningxia et du Gansu, au nord-ouest de la Chine. Constitué de dunes parmi les plus hautes du monde, ce désert de sable blond parsemé de lacs turquoise offre une rupture visuelle splendide au coeur des paysages plus monotones du vaste désert de Gobi.  

Chine de l'Ouest, Badain Jaran

Le désert de Badain Jaran ou désert des "lacs mystérieux" en mongol, couvre une superficie de plus de 47000 km2 aux confins des provinces de la Mongolie Intérieure, du Ningxia et du Gansu, au nord-ouest de la Chine. Constitué de dunes parmi les plus hautes du monde, ce désert de sable blond parsemé de lacs turquoise offre une rupture visuelle splendide au coeur des paysages plus monotones du vaste désert de Gobi.  

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Chine de l'Ouest, Dunhuang

Autrefois nommée Shazhou, la "capitale des sables", Dunhuang, située dans l'actuel Gansu, figure parmi les oasis les plus importantes de la Route de la Soie, véritable ville-frontière entre les mondes han, mongol et musulman. À quelques dizaines de kilomètres de la ville, les grottes de Mogao éblouissent le visiteur par leurs fresques bouddhiques parfaitement conservées, dont certaines furent peintes au Ve siècle. C'est dans ces grottes que fut trouvé le Sutra du Diamant, le plus ancien ouvrage imprimé datant du IXe siècle. Dunhuang séduit aussi par la majesté de ses dunes chantantes, abritant un site d'une beauté idyllique, le lac du Croissant de Lune, image d'épinal du romantisme oriental vu par les Chinois.

Chine de l'Ouest, Dunhuang

Autrefois nommée Shazhou, la "capitale des sables", Dunhuang, située dans l'actuel Gansu, figure parmi les oasis les plus importantes de la Route de la Soie, véritable ville-frontière entre les mondes han, mongol et musulman. À quelques dizaines de kilomètres de la ville, les grottes de Mogao éblouissent le visiteur par leurs fresques bouddhiques parfaitement conservées, dont certaines furent peintes au Ve siècle. C'est dans ces grottes que fut trouvé le Sutra du Diamant, le plus ancien ouvrage imprimé datant du IXe siècle. Dunhuang séduit aussi par la majesté de ses dunes chantantes, abritant un site d'une beauté idyllique, le lac du Croissant de Lune, image d'épinal du romantisme oriental vu par les Chinois.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 

Chine de l'Ouest, Hotan (Hetian)

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Randonnée dans le désert du Taklamakan

Le Taklamakan, l'un des déserts les plus mystérieux et impénétrables du monde, regorge de richesses insoupçonnées : rivières claires, forêts de peupliers qui apparaissent telles des oasis, ruines d'anciens temples bouddhistes, mausolées musulmans... Entre le village de Deryabuyi et les ruines de Rawak, vous arpenterez 6 jours durant ses dunes infinies, accompagné de vos châmeaux de bât, bivouaquerez dans des conditions simples mais inoubliables, avec l'aide de vos guides et chameliers locaux.

 

Randonnée dans le désert du Taklamakan

 

 
     

 
Chine de l'Ouest, Kashgar

Kashgar, Kashi en mandarin, est l'une des villes les plus occidentales de Chine. Située dans la province autonome ouïghoure du Xinjiang, non loin des frontières avec le Kirghizstan, l'Afghanistan, le Takjikistan et le Pakistan, Kashgar respire un air tout oriental, avec son grand bazar haut en couleurs, son marché aux bestiaux inoubliable et sa ville ancienne en pisé blottie sur un promontoire. Avec une position géographique unique, à la croisée des Routes de la Soie du Nord et du Sud, Kashgar fut la porte d'entrée chinoise du bouddhisme, du christianisme nestorien, puis de l'islam qui demeure la religion majoritaire dans la région. Aujourd'hui, il ne faut pas manquer la visite de la mosquée Id Kah, du mausolée d'Abakh Khodja, de la tombe du poète Yusup Hazi Yajup, et, pour un avant-goût d'Himalaya, pousser jusqu'au lac Karakul par la mythique Karakorum Highway.

Chine de l'Ouest, Kashgar

Kashgar, Kashi en mandarin, est l'une des villes les plus occidentales de Chine. Située dans la province autonome ouïghoure du Xinjiang, non loin des frontières avec le Kirghizstan, l'Afghanistan, le Takjikistan et le Pakistan, Kashgar respire un air tout oriental, avec son grand bazar haut en couleurs, son marché aux bestiaux inoubliable et sa ville ancienne en pisé blottie sur un promontoire. Avec une position géographique unique, à la croisée des Routes de la Soie du Nord et du Sud, Kashgar fut la porte d'entrée chinoise du bouddhisme, du christianisme nestorien, puis de l'islam qui demeure la religion majoritaire dans la région. Aujourd'hui, il ne faut pas manquer la visite de la mosquée Id Kah, du mausolée d'Abakh Khodja, de la tombe du poète Yusup Hazi Yajup, et, pour un avant-goût d'Himalaya, pousser jusqu'au lac Karakul par la mythique Karakorum Highway.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Randonnée dans le désert du Taklamakan

Le Taklamakan, l'un des déserts les plus mystérieux et impénétrables du monde, regorge de richesses insoupçonnées : rivières claires, forêts de peupliers qui apparaissent telles des oasis, ruines d'anciens temples bouddhistes, mausolées musulmans... Entre le village de Deryabuyi et les ruines de Rawak, vous arpenterez 6 jours durant ses dunes infinies, accompagné de vos châmeaux de bât, bivouaquerez dans des conditions simples mais inoubliables, avec l'aide de vos guides et chameliers locaux.

 

Randonnée dans le désert du Taklamakan

 

 
     

 
Chine de l'Ouest, Turfan

Turfan, important carrefour de la Route de la Soie, se situe dans la province du Xinjiang. Entourée à l'Est par la province du Gansu, au Sud par le vaste désert du Taklamakan et au Nord par les Monts du Ciel, cette bourgade ouïghoure possède un riche patrimoine historique. Il faut consacrer quelques jours à cette ville attachante pour découvrir les anciennes cités de Jiaohe et de Gaochang, les tombeaux des rois d'Astana ou les grottes bouddhiques de Bezeklik aux émouvantes fresques datant pour certaines du IIIe siècle, mais aussi les beaux villages de terre dans leur jus, les montagnes flamboyantes, le bazar coloré ou l'ingénieux système d'irrigation des karez qui malheureusement tend à décliner.

Chine de l'Ouest, Turfan

Turfan, important carrefour de la Route de la Soie, se situe dans la province du Xinjiang. Entourée à l'Est par la province du Gansu, au Sud par le vaste désert du Taklamakan et au Nord par les Monts du Ciel, cette bourgade ouïghoure possède un riche patrimoine historique. Il faut consacrer quelques jours à cette ville attachante pour découvrir les anciennes cités de Jiaohe et de Gaochang, les tombeaux des rois d'Astana ou les grottes bouddhiques de Bezeklik aux émouvantes fresques datant pour certaines du IIIe siècle, mais aussi les beaux villages de terre dans leur jus, les montagnes flamboyantes, le bazar coloré ou l'ingénieux système d'irrigation des karez qui malheureusement tend à décliner.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Chine de l'Ouest, Urumqi

Capitale de la province autonome ouïghoure du Xinjiang, Urumqi est aujourd'hui une grande métropole de plus de 3 millions d'habitants, adossée aux sommets enneigés des Monts du Ciel. Ville dont la construction ne remonte qu'au XVIIIe siècle, elle ne figure pas parmi les oasis historiques de la Route de la Soie du Nord, même si le melting-pot des ethnies de la province s'y retrouve fortement représenté, entre Han majoritaires, Ouïghours, Hui, Kazakhs, Mongols, Russes ou Dzoungars. Il ne faut pas manquer une visite du musée régional qui présente de magnifiques collections de l'art des steppes antiques, ainsi qu'une présentation ethnographique passionnante.   

Chine de l'Ouest, Urumqi

Capitale de la province autonome ouïghoure du Xinjiang, Urumqi est aujourd'hui une grande métropole de plus de 3 millions d'habitants, adossée aux sommets enneigés des Monts du Ciel. Ville dont la construction ne remonte qu'au XVIIIe siècle, elle ne figure pas parmi les oasis historiques de la Route de la Soie du Nord, même si le melting-pot des ethnies de la province s'y retrouve fortement représenté, entre Han majoritaires, Ouïghours, Hui, Kazakhs, Mongols, Russes ou Dzoungars. Il ne faut pas manquer une visite du musée régional qui présente de magnifiques collections de l'art des steppes antiques, ainsi qu'une présentation ethnographique passionnante.   

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 
Chine du Nord, Chengde

Chengde, l'ancienne "Johol", est située à 180 km au nord-est de Pékin. La cité prit son essor sous la dynastie des Qing, devenant la résidence d'été des empereurs qui venaient s'y réfugier pour fuir la chaleur de Pékin. Abritant trois temples de style et d'obédience du bouddhisme lamaïque, dont le Putuo Zongcheng ou "petit Potala", Chengde évoque une étrange Lhassa, nichée au coeur d'un paysage de denses forêts.

Chine du Nord, Chengde

Chengde, l'ancienne "Johol", est située à 180 km au nord-est de Pékin. La cité prit son essor sous la dynastie des Qing, devenant la résidence d'été des empereurs qui venaient s'y réfugier pour fuir la chaleur de Pékin. Abritant trois temples de style et d'obédience du bouddhisme lamaïque, dont le Putuo Zongcheng ou "petit Potala", Chengde évoque une étrange Lhassa, nichée au coeur d'un paysage de denses forêts.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

 

  Page  1  2  3  4  5  6  7