Votre voyage sur mesure   

       
  Choisissez un pays sur la carte
Ou par le menu

  Construisez votre voyage
sur mesure
  Validez votre sélection
et obtenez un devis
 


Bienvenue en Azerbaïdjan

Les plus beaux sites








Besoin de conseils ?



Ateshgah (temple du Feu)

Le temple d'Ateshgah est aussi appelé le temple des dorateurs du feu. Le temple actuel date des XVIIe et XVIIIe siècles, mais son histoire remonte à une histoire plus ancienne, au temps des adorateurs du feu zoroastriens qui y vénéraient une flamme éternelle. Le temple originel fut détruit à l'arrivée de l'Islam, forçant les Zoroastriens à se réfugier en Inde. C'est à partir du XVe siècle que le site devint un lieu de pèlerinage sous l'impulsion de marchands hindous.

Ateshgah (temple du Feu)

Le temple d'Ateshgah est aussi appelé le temple des dorateurs du feu. Le temple actuel date des XVIIe et XVIIIe siècles, mais son histoire remonte à une histoire plus ancienne, au temps des adorateurs du feu zoroastriens qui y vénéraient une flamme éternelle. Le temple originel fut détruit à l'arrivée de l'Islam, forçant les Zoroastriens à se réfugier en Inde. C'est à partir du XVe siècle que le site devint un lieu de pèlerinage sous l'impulsion de marchands hindous.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Bakou

Capitale de l'Azerbaïdjan, Bakou se trouve au sud de la péninsule d'Abseron, au bord de la mer Caspienne. Le centre se compose de la vieille ville fortifiée, Icheri Sheher, inscrite au patrimoine de l'Unesco. Une ville moderne au plan en damier s'est construite au sud de l'ancienne cité, avec l'exploitation massive du pétrole au début du XXe siècle. Elle se caractérise par une archiecture très moderniste.

Bakou

Capitale de l'Azerbaïdjan, Bakou se trouve au sud de la péninsule d'Abseron, au bord de la mer Caspienne. Le centre se compose de la vieille ville fortifiée, Icheri Sheher, inscrite au patrimoine de l'Unesco. Une ville moderne au plan en damier s'est construite au sud de l'ancienne cité, avec l'exploitation massive du pétrole au début du XXe siècle. Elle se caractérise par une archiecture très moderniste.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Diri Baba (mausolée)

Le seul monument connu dans le village de Mazara est le mausolée-mosquée à double étage, édifié au XVe siècle, appelé Diri-Baba, du nom du saint qui y fut enterré. Le bâtiment fait face au vieux cimetière. Depuis le XVIIe siècle l'endroit est devenu un lieu de pèlerinage pour les croyants et un site insolite à visiter pour les simples curieux. L'originalité de sa structure tient dans son édification à même le rocher. L'austérité de son architecture et la pureté de ses lignes se détachent sur la roche brute et sombre. 

Diri Baba (mausolée)

Le seul monument connu dans le village de Mazara est le mausolée-mosquée à double étage, édifié au XVe siècle, appelé Diri-Baba, du nom du saint qui y fut enterré. Le bâtiment fait face au vieux cimetière. Depuis le XVIIe siècle l'endroit est devenu un lieu de pèlerinage pour les croyants et un site insolite à visiter pour les simples curieux. L'originalité de sa structure tient dans son édification à même le rocher. L'austérité de son architecture et la pureté de ses lignes se détachent sur la roche brute et sombre. 

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Ganja

Ganja est la seconde ville d'Azerbaïdjan. Il est attesté qu'elle compte 4 000 ans d'existence. Arabes, Kazakhs, Seldjoukides et Mongols, ainsi que la Russie tsariste, ont convoité la région et la ville qui occupe une place prépondérante dans la vie économico-politique et culturelle du pays. A voir le monument de Nizami, mausolée du grand poète azéri. La région est aussi connue pour sa nature, ses larges forêts et la richesse de sa faune et de sa flore.

Ganja

Ganja est la seconde ville d'Azerbaïdjan. Il est attesté qu'elle compte 4 000 ans d'existence. Arabes, Kazakhs, Seldjoukides et Mongols, ainsi que la Russie tsariste, ont convoité la région et la ville qui occupe une place prépondérante dans la vie économico-politique et culturelle du pays. A voir le monument de Nizami, mausolée du grand poète azéri. La région est aussi connue pour sa nature, ses larges forêts et la richesse de sa faune et de sa flore.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Gobustan (réserve)

La réserve de Gobustan a été créée en 1966 pour préserver et protéger l'art rupestre de la région, ainsi que les volcans de boue et les monolithes appelés "gaval dash".

Gobustan (réserve)

La réserve de Gobustan a été créée en 1966 pour préserver et protéger l'art rupestre de la région, ainsi que les volcans de boue et les monolithes appelés "gaval dash".

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Goygol

La ville de Goygol est riche de monuments historiques allant du XIIe au XIXe siècle. Elle abrite aussi une curiosité : une église luthérienne datant du milieu du XIXe siècle.

Goygol

La ville de Goygol est riche de monuments historiques allant du XIIe au XIXe siècle. Elle abrite aussi une curiosité : une église luthérienne datant du milieu du XIXe siècle.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Khinalik

Avec ses 2 350 mètres d'altitude, la ville de Khinalik (ou Khinalug) est la plus haute ville d'Azerbaïdjan. Des fouilles ont permis d'attester que les premiers peuplements du site datent de 5 000 ans av. J.-C. Du fait de son éloignement et de la difficulté d'accès, le village a su préserver ses traditions, ses coutumes et une langue qui lui est propre. Les maisons se sont construites les unes au-dessus des autres, le toit de l'une formant la cour de l'autre, et ainsi de suite. Les sols des maisons sont couverts de beaux tapis. Le tissage est l'une des activités préférées lors des longues soirées d'hiver.

Khinalik

Avec ses 2 350 mètres d'altitude, la ville de Khinalik (ou Khinalug) est la plus haute ville d'Azerbaïdjan. Des fouilles ont permis d'attester que les premiers peuplements du site datent de 5 000 ans av. J.-C. Du fait de son éloignement et de la difficulté d'accès, le village a su préserver ses traditions, ses coutumes et une langue qui lui est propre. Les maisons se sont construites les unes au-dessus des autres, le toit de l'une formant la cour de l'autre, et ainsi de suite. Les sols des maisons sont couverts de beaux tapis. Le tissage est l'une des activités préférées lors des longues soirées d'hiver.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Kish

L'église de Kish (XIIe - XIIIe siècle) est l'une des plus anciennes églises du Caucase à l'architecture originale. Des fouilles archéologiques effectuées au début des années 2000 et financées en partie par la Norvège, attestent que l'endroit était un lieu de culte dès 3000 ans av. J.-C.

Kish

L'église de Kish (XIIe - XIIIe siècle) est l'une des plus anciennes églises du Caucase à l'architecture originale. Des fouilles archéologiques effectuées au début des années 2000 et financées en partie par la Norvège, attestent que l'endroit était un lieu de culte dès 3000 ans av. J.-C.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Lahic (bourg médiéval)

Lahic est l'un des villages les plus anciens d'Azerbaïdjan dont les ruelles étroites résonnent du bruit des outils des artisans. Le village est réputé pour son artisanat recherché.

Lahic (bourg médiéval)

Lahic est l'un des villages les plus anciens d'Azerbaïdjan dont les ruelles étroites résonnent du bruit des outils des artisans. Le village est réputé pour son artisanat recherché.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 
Lenkoran

La ville de Lenkoran est l'ancienne capitale du Khanat indépendant de Taliche aux XVIIIe et XIXe siècles. Ville balnéaire de la mer Caspienne, on peut y découvrir une forteresse du XVIIIe siècle et une mosquée du XIXe. Son climat chaud et humide a permis le développement de la culture du thé.

Lenkoran

La ville de Lenkoran est l'ancienne capitale du Khanat indépendant de Taliche aux XVIIIe et XIXe siècles. Ville balnéaire de la mer Caspienne, on peut y découvrir une forteresse du XVIIIe siècle et une mosquée du XIXe. Son climat chaud et humide a permis le développement de la culture du thé.

   
Les itinéraires correspondant à ce site :

Terre des Zoroastriens

 

Terre des Zoroastriens

 

 
     

 

  Page  1  2